Non, et l'appréhender de la sorte est une recette pour l'échec. L'idée n'est pas de duper ou de tromper le consommateur, mais bien de le satisfaire en lui donnant ce qu'il cherche à travers votre contenu : de l'information avec de la valeur ajoutée. On dit même que moins un contenu est perçu comme étant promotionnel, plus il sera susceptible d'intéresser le consommateur. 
×